Une nouvelle spiritualité intégrative : “l'Eveil évolutif”

Dialogue entre Ken Wilber et Andrew Cohen

Andrew Cohen et Ken Wilber, deux théoriciens importants de la nouvelle spiritualité, dialoguent dans le journal « Eveil et Evolution" pour redéfinir une nouvelle spiritualité dans le contexte d' un monde en évolution, c'est à dire une nouvelle spiritualité intégrale capable d'intégrer les fondements de la spiritualité traditionnelle avec la théorie moderne de l'évolution et de mieux s'incarner pour s'engager dans le monde réel.

Andrew Cohen : Le tableau ne sera complet ou intégral que si l'éveil spirituel et la compréhension de l'évolution s'équilibrent l'un l'autre.
Ken Wilber : Oui, je suis entièrement d'accord. Et c'est trop souvent soit l'un soit l'autre. Ceux qui ont une compréhension du fondement, parce qu'ils l'ont souvent atteinte par un chemin traditionnel sans compréhension de la manifestation évolutive, ont appris à exprimer cette réalisation spirituelle dans des formes plutôt statiques – unité avec la nature telle qu'elle est ou unité avec l'instant présent – et cela est fort bien. Mais ce n'est pas une version à jour de ce que pourrait être le “satori”. Ainsi , ils ont tendance à ne pas percevoir les stades évolutifs et ils ne comprennent pas le déploiement évolutif. Et si au contraire, des personnes perçoivent ce déploiement évolutif, elles n'ont généralement pas l'expérience du vide primordial, du non-né ou du fondement immuable.Et à cause de cela, elles associent leur prise de conscience à un stade d'évolution. “Je dois atteindre ce stade, ensuite je peux avoir la révélation ultime”. Mais ce n'est pas ça du tout, car cet état toujours présent est toujours présent et vous pouvez avoir cette prise de conscience virtuellement à tout moment.. Mais pour la stabiliser et l'ancrer en vous, vous devez effectivement grandir et vous développer. Donc ils comprennent seulement le côté évolutif de la forme, alors que d'autres ont tendance à comprendre le vide, mais il est très rare de comprendre le vide en même temps que la forme évolutive.
Andrew Cohen : Et ça, c'est l'Eveil évolutif.
Ken Wilber : Oui, c'est un panthéisme évolutif, non-dualiste, quelque soit le nom qu'on lui donne. Ce que nous disons aussi, c'est que l'expérience ou la prise de conscience profonde du fondement ou du vide, ou du non-né, est nécessaire. C'est fondateur.
Andrew Cohen : C'est fondateur, parce que sans ce fondement, on est, en quelque sorte, piégé dans une perspective seulement évolutionniste.
Ken Wilber : Ce n'est plus que du “samsara” à grande vitesse ! C'est tout ce que devient l'évolution.
Andrew Cohen : Oui, c'est l'évolution sans l'éveil.

(Eveil et Evolution n°3 p. 19)