David Servan-Schreiber intègre la méditation comme un outil "Anticancer" parmi d'autres

Voici l'article que j'ai écrit dans le journal "Spasmagazine" (n°24 novembre 2007) sur le dernier livre de David Servan-Schreiber "Anticancer". J'y insiste surtout sur l'aspect "médecine intégrative" de ce livre qui montre l'effet cumulatif de différents moyens alternatifs, à utiliser pour mettre toutes les chances de son côté dans la lutte contre le cancer.

"Ce livre mérite de figurer parmi les ouvrages de base de notre bibliothèque de médecine intégrative. Il nous parle, à propos de la lutte contre le cancer, de cette nécessité d'intégrer aux méthodes classiques de la médecine conventionnelle, les méthodes naturelles ou alternatives. Beaucoup de choses sont déjà connues (surtout des lecteurs de Spasmagazine), mais la force du livre - son intégration suprême – vient de l'engagement personnel de son auteur, qui, souffrant d'une tumeur au cerveau, ose se mettre en scène pour nous expliquer son cheminement vers la guérison, avec beaucoup d'humanité et de sincérité : le médecin-chercheur "hypertechnicien" paralysé par le diagnostic, va s'ouvrir peu à peu aux méthodes naturelles en complément de son traitement et changer complétement son mode de vie.
Cela commence par la prise de conscience de l'environnement toxique et cancérigène, centré surtout autour de l'industrie agroalimentaire, dont les substances chimiques synthétiques font courir des dangers de plus en plus grave à la planète et à toutes les espèces dont la nôtre. Cette prise de conscience a pour conséquence nécessaire, la décision de changer radicalement son alimentation en proscrivant ou réduisant les aliments les plus dangereux (sucres, mauvaises graisses, farine blanche, viande rouge, etc...).
Ensuite, l'auteur nous parle de l'importance d'un travail psychologique sur soi-même pour comprendre le sens et les causes profondes de la maladie, nettoyer éventuellemnt les traumatismes anciens et prendre des habitudes mentales qui contribuent à la santé. Tout cela est étayé d'exemples et d'études scientifiques très sérieuses venant le plus souvent, comme d'habitude, des Etats-Unis; tout cela constitue aussi les ingrédients d'un nouveau succès de librairie, à mon sens mérité, même si la partie sur le travail psychologique peut poser question.
Bravo, sur l'importance donnée à la méditation, au yoga, au taï chi, dont il devient de plus en plus évident qu'ils sont primordiaux pour l'équilibre corps/esprit, les émotions positives, le renforcement du système immunitaire, la lutte contre l'anxiété. L'insistance est mise aussi sur l'EMDR, technique qui permet souvent de réduire les traumas émotionnels du passé. Pour entrer dans la psychothérapie intégrative, telle que je le conçois, il aurait été important de parler des thérapies corporelles et émotionnelles (reichiennes et gestaltistes), de l'hypnose éricksoniènne et la sophrologie, de la méthode de relaxation-visualisation du Dr Simonton."
"Anticancer", prévenir et lutter grâce à nos défenses naturelles" David Servan-Schreiber éditions Robert Laffont

L'utilisation de la méditation que David Servan-Schreiber préconise pour réduire l'anxiété et obtenir le calme mental, est une grande première en France, dans une perspective médicale intégrative s'adressant à la prévention et à la lutte contre le cancer. Il ne fait d'ailleurs que reprendre ce qui se fait déjà outre-atlantique depuis assez longtemps (voir le travail de Jon Kabat-Zinn sur la pleine conscience et les maladies du stress).

"Au centre Commonweal, et maintenant dans la plupart des séminaires résidentiels pour patients souffrant de cancer, c'est la première chose qu'on apprend : pendant une semaine, pas de téléphone ni d'emails ni de télévision ; au lieu de cela, quotidiennement, deux séances d'une heure de yoga ou de méditation. Jon Kabat-Zinn, qui fut biologiste au MIT, enseigne la méditation à des malades depuis trente ans. Son programme est maintenant présent dans plus de 250 cliniques et hôpitaux aux Etats-Unis et au Canada, dont la plupart des grands centres universitaires (Duke, Pittsburgh, Stanford, UC San Fransisco, etc.) et aussi en Europe. Des hôpitaux européens en allemagne, Hollande, Suède, Norvège, Royaume-Uni, Belgique et suisse offrent ce programme. Aucun programme n'existe pour l'instant en France à ma connaissance (...)

Dans le laboratoire du docteur Richard Davidson, à l'université du Wisconsin, (...) deux groupes étaient étudiés. Les premiers ne changeaient rien à leurs habitudes, les autres apprenaient la méditation dite "de pleine conscience" telle qu'elle est enseignée dans le programme mis en place dans les hôpitaux par Jon Kabat-Zinn. Au bout d'à peine huit semaines, on pouvait voir chez ceux qui avaient intégré la méditation à leur vie courante un rééquilibrage important de l'activité électrique du cerveau. Les régions associées à la bonne humeur et à l'optimisme (régions frontales gauches) étaient nettement plus actives, comparé à leur état antérieur, ou à celui du groupe témoin. Mais cet effet ne s'arrêtait pas au cerveau ou à l'humeur : leur système immunitaire réagissait aussi plus fortement que celui du groupe témoin au vaccin de la grippe. Et cela après seulement deux mois de pratique !"
Anticancer David Servan-Schreiber

Voir aussi l'article sur "l'Encyclopédie pratique de la nouvelle médecine occidentale et alternative" préfacée par David Servan Schreiber, dans le journal Santé Intégrative n° 1