La psychothérapie intégrative repose sur quatre  paradigmes :

 

 

1. Une vision globale ou holistique de l'être humain, conçu comme un tout et en relation avec un Tout (qu'il soit social, environnemental, planétaire, cosmique ou spirituel, etc).


2. Une vision multidimensionnelle de l'être humain, pouvant varier : soit en  3 dimensions (corps - coeur - esprit), 
soit en 4 (corps / émotions / mental / esprit,
soit en 7 : la théorie des 7 corps (physique, émotionnel, mental, social, religieux, énergétique et de pleine conscience comme je l'explique plus loin).

 

 

3. Une vision hiérarchique ou plutôt holarchique
de ces dimensions, de plus en plus subtiles et profondes, et qui donnent un sens évolutif à l'être humain et sa conscience, en incluant et transcendant les précédentes.
Ainsi tout en haut de l'échelle se trouve la pleine conscience qui intégre toutes les autres dimensions, tandis que le corps en est la dimension la plus basse, sans qu'il y ait de sens péjoratif à cela, mais évolutif.
Cette vision évolutive selon une holarchie est inspirée par le philosophe Ken Wilber.

4. Une vision interdépendante de ces dimensions qui communiquent sans cesse entre elles : les émotions peuvent pertuber par exemple toutes les autres dimensions (le corps, le mental, l'esprit, etc), et provoquer des régressions.


La vision des 7 corps et leurs applications thérapeutiques,
est développée dans une série d'articles du journal "Santé Intégrative" :

"Sept corps, sept portes sur la vie" :
résumé des paradigmes préalables de la vision intégrative et description des trois premiers corps : le corps physique, le corps émotionnel et le corps mental.

"Le corps social, le corps spirituel et le corps énergétique":
les trois principaux corps transpersonnels

"La pleine conscience" :
le 7e corps qui est un champ infini incluant et transcendant tous les autres.

"La santé globale et les sept corps" : une application de la théorie des sept corps pour comprendre la santé